JE FAIS UN DON
JE FAIS UN DON

NE LAISSONS PLUS AUCUN ENFANT ENTRER DANS LA ZONE ROUGE !

Mon carnet de route dans un pays en pleine crise

Vincent Crehalet, directeur de la collecte d’Action contre la Faim, nous témoigne de sa visite terrain au cœur du Cameroun pour rendre compte de la situation de ce pays en pleine crise. Découvrez son journal de bord aux côtés des équipes sur le terrain et rejoignez son combat pour faire de son rêve une réalité : offrir à des milliers d’enfants un avenir sans faim.

Découvrez le journal de bord de Vincent Crehalet, directeur de la collecte d’Action contre la Faim, aux côtés des équipes terrain au Cameroun et rejoignez son combat pour faire de son rêve une réalité : offrir à des milliers d’enfants un avenir sans faim.

JE FAIS UN DON
JE FAIS UN DON
JE FAIS UN DON

JOUR 1
DEPART POUR YAOUNDE

Une seule idée en tête :
être le témoin
de la situation au Cameroun et de nos actions sur place.

JOUR 1
DEPART POUR YAOUNDE

Actuellement, pas moins de 4,3 millions de personnes, dont 1 million de déplacés et de réfugiés, ont besoin d’une assistance humanitaire immédiate, principalement à cause de la faim. Je m’attendais à côtoyer la détresse mais pas à ce point. Ce qui me réconforte, c’est l’espoir qui renaît là-bas grâce à l’engagement sans relâche de nos équipes sur place.

4,3 millions d’ha- bitants ont besoin d’une assistance humanitaire immédiate. Je ne m’attendais pas à tant de détresse. Ce qui me réconforte, c’est l’espoir qui renaît là-bas grâce à l’engagement sans relâche de nos équipes.

JE FAIS UN DON

JOUR 2
DISTRICT DE MAROUA-TOKOMBÉRÉ,
CENTRE DE SANTÉ INTÉGRÉ
DE L’HÔPITAL DU DISTRICT

Jamais je n'oublierai le regard de Simon-Pierre

JOUR 2
DISTRICT DE MAROUA-TOKOMBERE,
CENTRE DE SANTE INTEGRE
DE L’HOPITAL DU DISTRICT

Les médecins enchaînent les consultations et décident de l’hospitalisation en fonction des enfants. C’est là que je croise le regard de Simon-Pierre. Il a 8 mois. Il pèse 5,8 kg et son périmètre brachial est dans la zone rouge. Le médecin décide donc de le garder à l’hôpital. Mais rien n’entame la détermination de nos équipes qui bravent les aléas climatiques et risquent des attaques armées afin d’aller à la rencontre des populations les plus reculées.

Rencontre avec Simon-Pierre, 8 mois. Il pèse 5,8 kg et son périmètre brachial est dans la zone rouge : on doit l’hospitaliser, il est immédiatement pris en charge par nos équipes.

prendre des nouvelles
JE FAIS UN DON

JOUR 3
DISTRICT DE MAROUA
CENTRE DE SANTE DE MOKIO

Un seul mot d’ordre :
sauver des vies !

JOUR 3
DISTRICT DE MAROUA
CENTRE DE SANTE DE MOKIO

La salle d’attente ne désemplit pas. Les mères réconfortent leurs enfants qui n’ont plus la force de pleurer. J’ai la chance de participer à une séance de sensibilisation au dépistage de la faim chez les enfants de moins de 5 ans, animée par les relais communautaires formés par les équipes d’Action contre la Faim. Détecter les signes avant-coureurs de la sous-nutrition permet de sauver de nombreuses vies.

Les mères réconfortent leurs enfants qui n’ont plus la force de pleurer. J’ai la chance de participer à une séance de sensibilisation au dépistage de la faim chez les enfants de moins de 5 ans, animée par les relais communautaires formés par les équipes d’Action contre la Faim.

JE FAIS UN DON

JOUR 4
DISTRICT DE MAROUA,
CENTRE DE SANTE DE MAKALINGAYE

Maudite
zone
rouge !

JOUR 4
DISTRICT DE MAROUA,
CENTRE DE SANTE DE MAKALINGAYE

Les enfants sont pesés et on prend la mesure de leur périmètre brachial. Malheureusement, deux enfants se trouvent en régression. Ils ont perdu du poids et la mesure se place inexorablement dans la zone rouge qui indique une malnutrition aiguë sévère. Je suis tellement triste pour ces enfants.

Deux enfants se trouvent en régression. Ils ont perdu du poids et la mesure se place inexorablement dans la zone rouge qui indique une malnutrition aiguë sévère. Je suis tellement triste pour ces enfants.

JE FAIS UN DON

JOUR 5
RETOUR A PARIS

Retour
à Paris.

Le courage de
ces femmes qui
se battent au
quotidien.

JOUR 5
RETOUR A PARIS

Ce qui me restera de ce voyage, notamment, c’est le courage de ces femmes, soutenues par les équipes d’Action contre la Faim, qui se battent au quotidien pour sauver la vie de leur enfant. Là, sous mes yeux, elles se remettent à espérer et serrent dans leurs bras ce qu’elles chérissent le plus au monde. Derrière ces visages déterminés et tendrement reconnaissants pour nos équipes, je vois aussi d’autres visages, ceux de nos donateurs sans qui ce combat n’aurait jamais pu exister.

Ce qui m’a marqué, ce sont ces femmes, soutenues par nos équipes, qui se remettent à espérer et serrent dans leurs bras ce qu’elles chérissent le plus au monde. Derrière ces visages, je vois aussi d’autres visages, ceux de nos donateurs sans qui ce combat n’aurait jamais pu exister.

JE FAIS UN DON

Aidez-nous à offrir
à des milliers d’enfants
un avenir sans faim.

90 €

équivalent au coût du traitement thérapeutique complet permettant de sauver un enfant atteint de malnutrition aiguë sévère1

équivalent au coût du traitement thérapeutique complet permettant de sauver un enfant atteint de malnutrition aiguë sévère.1

JE FAIS UN DON

130 €

équivalent au coût pour fournir à 100 personnes un kit d’urgence sanitaire contenant des médicaments pendant trois mois2

équivalent au coût pour fournir un kit d’urgence sanitaire à 100 personnes contenant des médicaments pendant trois mois.2

JE FAIS UN DON

200 €

équivalent à une séance de sensibilisation à l’hygiène réalisée auprès de 100 personnes pour diminuer les maladies liées aux mauvaises pratiques en eau, hygiène et assainissement3

équivalent à une séance de sensibilisation à l’hygiène réalisée auprès de 100 personnes pour diminuer les maladies liées aux mauvaises pratiques en eau, hygiène et assainissement.3

JE FAIS UN DON

1 Sur la base d’une moyenne des coûts de prise en charge sur six programmes ACF entre 2008 et 2011
2 Comprenant des médicaments anti-malaria, des kits de traitement post-exposition au VIH et autres infections sexuellement transmissibles, des contraceptions d’urgence, des équipements et matériel médicaux et autres médicaments
3 Sur la base des coûts d'un programme ACF mené au Zimbabwe entre 2007 et 2011

JE FAIS UN DON